Arpel > Frab > Médiathèque intercommunale du Piémont oloronnais

Médiathèque intercommunale du Piémont oloronnais

Dans Boire à la source, Oloron-Sainte-Marie est au cœur des confidences de Jules Supervielle. Berceau de sa famille paternelle, tombeau de ses parents décédés là accidentellement, Oloron sera toujours confusément présente dans l'esprit et l'œuvre du poète. Quoi de plus naturel donc que la Ville se soit engagée, dès 1990, dans la constitution d'un fonds consacré au poète : 60 éditions originales, dont 21 avec envoi autographe, avaient alors été acquises. Depuis lors, la Communauté de Communes du Piémont Oloronais a poursuivi et amplifié cette politique régulière d'acquisition. Ainsi en 2003, la Médiathèque intercommunale a pu acheter, avec le soutien du FRAB, un ensemble de lettres et poèmes autographes signés. On retiendra notamment une lettre à Jacques Dyssord, écrivain Oloronais, pour le remercier d'informations sur son grand-père, "remonteur de pendules" à Oloron, celle adressée à Emile Fabre, concernant la mise en scène de Bolivar, le poème Terre, à la source du recueil Gravitations


Crédits



Bibliothèque d'Anglet - Bibliothèque municipale d'Anglet
Bibliothèque de Bayonne - Bibliothèque municipale de Bayonne
Bibliothèque de Bordeaux - Bibliothèque municipale de Bordeaux
Bibliothèque de Cambo-les-Bains - Médiathèque municipale de Cambo
Bibliothèque d'Oloron - Médiathèque intercommunale du Piémont oloronnais
Bibliothèque d'Orthez - Bibliothèque municipale d'Orthez
Bibliothèque de Pau - Bibliothèque Intercommunale Pau-Pyrénées
Bibliothèque de Périgueux - Bibliothèque municipale de Périgueux