Arpel > Frab > Bibliothèque de Périgueux > James Sacré. Haïk de mots pour Essaouira, peintures originales de Mohammed Kacimi. Tarabuste, 1994. ( James Sacré )> Illustration (Kacimi, Mohammed)

James Sacré. Haïk de mots pour Essaouira, peintures originales de Mohammed Kacimi. Tarabuste, 1994. / James Sacré

James Sacré, Mohammed Kacimi Haïk de mots pour Essaouira / peintures de Mohammed Kacimi ; poème de James Sacré. - Saint-Benoît du Sault : Tarabuste, 1994. - 1 portfolio [7 f. dont 3 de texte et 4 peintures] sous chemises et emboîtage (525 x 424 mm). - (Linguales, 6) Ed. limitée à 30 ex. contenant 4 dessins originaux [la justification du tirage indique par erreur "six peintures" signés et datés par l'artiste, comportant le poinçon de l'éditeur. Ex. n° 27/30 (voir notice sur James Sacré dans la fiche précédente) Mohammed Kacimi (1942-2003). Cet artiste marocain, né à Meknès, a vécu et travaillé à Temara (près de Rabat) et à Paris. Voyageur, nomade dans l'âme, Kacimi n'a pas seulement été l'un des créateurs considérables qui ont vu le jour au Maroc au vingtième siècle : il est, aussi, il demeure un témoin. Son œuvre interroge les profondeurs - et ce faisant efface les limites entre styles et tendances. Travaillant sur de très grandes surfaces "pour libérer son corps", le peintre déposait sur la toile pigments naturels et poudres denses, noires ou colorées ; parfois il intègrait dans sa composition des fragments de poèmes (comme matières), prolongeant la force de l'expression. Il n'y a pas d' « école Kacimi » - mais l'artiste a généré un nouveau courant. Plusieurs plasticiens, et non des moindres - Yamou, Binebine - n'hésitaient pas, de son vivant déjà, à évoquer son influence décisive. Kacimi était d'abord peintre. Mais il écrivait également : Al Manar a publié, de lui, Le Creux du corps, recueil de poèmes rehaussé d'interventions graphiques, et Parole nomade, recueil des textes de Kacimi parus ici et là, au long des vingt dernières années de son parcours ; ainsi que plusieurs autres livres rehaussés de ses dessins. D'autres éditeurs ont publié, de lui, d'autres textes. Militant des Droits de l'Homme, membre de l'Union des écrivains marocains, artiste nomade de toutes les rives, Kacimi est devenu l'une des références essentielles de l'art de notre temps. Méditer sur sa peinture permet de comprendre qu'en art la notion de frontière n'a décidément plus de sens. Bibliographie : Le Désir échappe à mon poème / poème de James Sacré , images de Kacimi. - éd. Al Manar, 2009 Orage, zéphir / texte de T. Bekri ill. Mohammed Kacimi éd. Al Manar Ruses de vivant / texte de A. Laâbi ; ill. Mohammed Kacimi. - éd. Al Manar L'Horizon incendié / texte de T. Bekri ; ill. Mohammed Kacimi. - éd. Al Manar Parole nomade : texte de Mohammed Kacimi. - éd. Al Manar Ombre portée / texte de A. Gorius ; ill. Mohammed Kacimi. - éd. Al Manar Mohammed Kacimi / M.O. Briot , M. Kacimi. - Revue Noir/ ed. Outremer, 1996 [Source : http://www.artpointfrance.org/Diffusion/Kacimi.htm ]

Illustration / Kacimi, Mohammed

Peinture de Mohammed Kacimi.

Page intérieureIllustration


Crédits